Filière laitière responsable

Découvrez la viande d’entre-deux : Bio, éthique et cohérente

Découvrez la viande d’entre-deux : Bio, éthique et cohérente

Filière laitière responsable

Nos premiers colis

sont en vente !

Quand on consomme du lait, on consomme des veaux.

Pour produire du lait, une vache doit donner naissance à un veau.

Pour la filière, il n’est qu’un sous-produit qui interfère avec la production laitière.

D’autant plus si c’est un mâle.

Il est donc arraché à sa mère à la naissance, isolé puis transporté en camion pendant de longues heures, pour être enfermé en bâtiments et nourri d’aliments reconstitués. À 4 mois il sera à nouveau transporté, pour être tué à la chaîne, dans un abattoir-usine.

0:00
0:00

Quand on consomme du lait, on consomme des veaux.

0:00
0:00

Pour produire du lait, une vache doit donner naissance à un veau.

Pour la filière, il n’est qu’un sous-produit qui interfère avec la production laitière.

D’autant plus si c’est un mâle.

Il est donc arraché à sa mère à la naissance, isolé puis transporté en camion pendant de longues heures, pour être enfermé en bâtiments et nourri d’aliments reconstitués. À 4 mois il sera à nouveau transporté, pour être tué à la chaîne, dans un abattoir-usine.

Quand on consomme du lait, on consomme des veaux.

Pour produire du lait, une vache doit donner naissance à un veau.

Pour la filière, il n’est qu’un sous-produit qui interfère avec la production laitière.

D’autant plus si c’est un mâle.

Il est donc arraché à sa mère à la naissance, isolé puis transporté en camion pendant de longues heures, pour être enfermé en bâtiments et nourri d’aliments reconstitués. À 4 mois il sera à nouveau transporté, pour être tué à la chaîne, dans un abattoir-usine.

0:00
0:00

Quand on consomme du lait, on consomme des veaux.

0:00
0:00

Pour produire du lait, une vache doit donner naissance à un veau.

Pour la filière, il n’est qu’un sous-produit qui interfère avec la production laitière.

D’autant plus si c’est un mâle.

Il est donc arraché à sa mère à la naissance, isolé puis transporté en camion pendant de longues heures, pour être enfermé en bâtiments et nourri d’aliments reconstitués. À 4 mois il sera à nouveau transporté, pour être tué à la chaîne, dans un abattoir-usine.

0:00
0:00

Notre vision : laisser le veau grandir au pis. Tout simplement.

Nous avons créé une charte d’élevage axée sur le bien-être animal : Dans nos fermes, nos jeunes bovins grandissent tous au pis de leur mère ou d’une vache nourrice. Ils ont accès libre à l’extérieur, au fourrage et à un groupe de congénères. La vie normale quoi ! À 8 mois minimum, les animaux sont sevrés de façon progressive. Ils ne sont abattus qu’après une période prolongée d’élevage entre le pis et l’herbe. Nous avons créé un modèle qui assume jusqu’au bout la logique de production laitière, la production mixte de lait et veau. Nous commercialisons donc à la fois le lait et les veaux, tous produits avec le bien-être animal comme première priorité.

Ce n’est pas tout : nous croyons profondément en l’abattage des animaux sur leur lieu de vie. L’actualité récente a démontré les failles des outils délocalisés. Nous mettrons bientôt en service notre camion abattoir qui se déplacera de ferme en ferme, offrant à nos animaux une fin de vie « sans » : sans transport, sans stress et sans anticipation. Pour une mort digne après une belle vie.

Notre vision :

laisser le veau grandir au pis. Tout simplement.

0:00
0:00

Nous avons créé une charte d’élevage axée sur le bien-être animal : Dans nos fermes, nos jeunes bovins grandissent tous au pis de leur mère ou d’une vache nourrice. Ils ont accès libre à l’extérieur, au fourrage et à un groupe de congénères. La vie normale quoi ! À 8 mois minimum, les animaux sont sevrés de façon progressive. Ils ne sont abattus qu’après une période prolongée d’élevage entre le pis et l’herbe. Nous avons créé un modèle qui assume jusqu’au bout la logique de production laitière, la production mixte de lait et veau. Nous commercialisons donc à la fois le lait et les veaux, tous produits avec le bien-être animal comme première priorité.

Ce n’est pas tout : nous croyons profondément en l’abattage des animaux sur leur lieu de vie. L’actualité récente a démontré les failles des outils délocalisés. Nous mettrons bientôt en service notre camion abattoir qui se déplacera de ferme en ferme, offrant à nos animaux une fin de vie « sans » : sans transport, sans stress et sans anticipation. Pour une mort digne après une belle vie.

Notre vision : laisser le veau grandir au pis. Tout simplement.

Nous avons créé une charte d’élevage axée sur le bien-être animal : Dans nos fermes, nos jeunes bovins grandissent tous au pis de leur mère ou d’une vache nourrice. Ils ont accès libre à l’extérieur, au fourrage et à un groupe de congénères. La vie normale quoi ! À 8 mois minimum, les animaux sont sevrés de façon progressive. Ils ne sont abattus qu’après une période prolongée d’élevage entre le pis et l’herbe. Nous avons créé un modèle qui assume jusqu’au bout la logique de production laitière, la production mixte de lait et veau. Nous commercialisons donc à la fois le lait et les veaux, tous produits avec le bien-être animal comme première priorité.

Ce n’est pas tout : nous croyons profondément en l’abattage des animaux sur leur lieu de vie. L’actualité récente a démontré les failles des outils délocalisés. Nous mettrons bientôt en service notre camion abattoir qui se déplacera de ferme en ferme, offrant à nos animaux une fin de vie « sans » : sans transport, sans stress et sans anticipation. Pour une mort digne après une belle vie.

0:00
0:00

Et si vous aviez le choix ?

On connaît mal les étapes qui mènent au morceau de viande dans notre assiette, ou au lait dans notre verre. Expliquer les filières et les améliorer, ce sont les objectifs que l’on se donne à La Bille Bleue.

Voici un comparatif du devenir des veaux dont la naissance même nous permet de consommer des produits laitiers au quotidien. 

Alors, si vous aviez le choix, qu’est ce que vous choisiriez ?


Et si vous aviez le choix ?

On connaît mal les étapes qui mènent au morceau de viande dans notre assiette, ou au lait dans notre verre. Expliquer les filières et les améliorer, ce sont les objectifs que l’on se donne à La Bille Bleue.

Voici un comparatif du devenir des veaux dont la naissance même nous permet de consommer des produits laitiers au quotidien. 

Alors, si vous aviez le choix, qu’est ce que vous choisiriez ?


Après l’élevage éthique, l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous employons des recettes simples, des méthodes artisanales et des ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Après l’élevage éthique,

l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous faisons de recettes simples, de méthodes artisanales et d’ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Après l’élevage éthique,l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous faisons de recettes simples, de méthodes artisanales et d’ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Après l’élevage éthique,

l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous faisons de recettes simples, de méthodes artisanales et d’ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Après l’élevage éthique,

l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous faisons de recettes simples, de méthodes artisanales et d’ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Après l’élevage éthique, l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous employons des recettes simples, des méthodes artisanales et des ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Après l’élevage éthique,l’artisanat local.

Une fois lait et viande produits suivant notre charte, il faut les transformer. Et pour ça aussi il faut du respect : le respect du produit.

Alors nous employons des recettes simples, des méthodes artisanales et des ingrédients naturels pour fabriquer nos produits.

Et bien sûr ils sont tous Bio. Que ce soient nos fromages, nos découpes de viandes ou nos produits élaborés, vous pouvez y aller les yeux fermés !

On a besoin de vous !

Créer une filière éthique, on y arrivera pas tout seuls. On a besoin de consommateurs engagés derrière nous.

Alors laissez nous votre mail. Bientôt le lancement et les grandes annonces qui vont avec 😉

Suivez nos aventures

(désinscription possible à tout moment)

Ils nous soutiennent :